biographie

19 février 1924- naissance à Quimper.
Passe son enfance et sa jeunesse à Plougastel-Daoulas (Finistère) dans un milieu de négociants intéressés par les arts. Son père Jean Fournier dessinait
et son oncle Pierre aurait souhaité être peintre (il devint marchand au Sénégal).
A la maison familiale, il connaît le portraitiste Emmanuel Fougerat et en 1939, une relation de son père, Constant Lebreton qui fait poser la famille.
Rencontre le futur peintre André Bouler au collège Saint-François-Xavier de Vannes en 1941.

1942-46
Études à Paris à l’École Nationale des Beaux-Arts où il dessine chez le graveur Paul Lemagny – et aux académies de la Grande Chaumière, Colarossi et Frochot, en compagnie de Jean Bouvier dont il a fait la connaissance en 1942 et dont il partage l’atelier.
Visites chez André Derain, André Dunoyer de Segonzac et Charles Despiau.
Il rencontre aussi à cette époque Christian Caillard et Roger Limouse.
Découverte de Pierro della Francesca et des peintres chinois Song.
A Plougastel en août 1944, rencontre un soldat américain, John D. Skilton qui, par la suite, aidera à la reconstruction, du calvaire détruit et organisera les expositions de Jean Fournier aux Etats-Unis.

1948-49
Dans le but de se rendre en Inde, étudie le hindi à l’Ecole des langues orientales et suit au Collège de France les conférences de bengali de Jules Bloch.
Écrit l’Histoire du commerce de l’Inde des origines à Albuquerque (tome III de l’Histoire Générale du Commerce dirigée par Lacour-Gayet, Spid édit.).
Rencontre, à Paris, les peintres indiens Nirode Mazumdar et Paritosh Sen.
1950
Départ pour l’Inde, en novembre.
Vit dans des familles indiennes pendant deux ans ; demeure à Delhi de décembre 1950 à avril 1951 et à Calcutta de 1951 à 1958.
Traduit, en collaboration avec Purnendu Narayan, le roman de Saratchandra, Bindur Chhele.
Peint alors de grandes compositions et fait connaissance du peintre Biren De ; rencontre aussi le peintre Hussein.
Après une existence matérielle difficile pendant les premiers mois de séjour, devient boursier du gouvernement indien en juillet 1951 à l’Université de Calcutta où il enseigne le français.
Donne régulièrement des cours de français le soir à l’Alliance Française et y prononce diverses conférences sur la littérature et la peinture française contemporaine.
Réalise avec deux artistes indiens, Purnendu Narayan et Sudarshan Benegal, un album de photographies sur les temples du sud de l’Inde. Jean Cocteau préface ces Hymnes à Shiva, série de tirages en noir et blanc, sans dégradés (procédé original qui fut vulgarisé depuis).

1954-55
Bref retour en France via les États-Unis où il demeure cinq mois et présente deux expositions : l’une à New York, Contemporary Arts Gallery, en novembre 1954 et l’autre à Westport (Connecticut), Galerie Leonid Kipnis, en janvier 1955.
Rencontre le peintre Jo Le Corre en Bretagne.

1955-57
Retour en Inde. Peint à nouveau de vastes compositions.
Traduit les sous-titres d’Aparajito (l’Invaincu), le film de Satyajit Ray qui remporte le Lion d’Or du Festival de Venise en 1957.
Rencontre le photographe Marc Riboud et l’historien d’art Jean Leymarie.

Calcuta 1957
Calcuta 1957

 

1958
Rentre en Europe.

1958-61
Vit en Espagne à Javea et Benisa, près d’Alicante où il rencontre le peintre Kostia Terechkovitch et revoit Christian Caillard. Séjour entrecoupé de courts voyages en France.
Expose à Paris, Galerie Bernier en 1959 et 1961.

1959
Fait la connaissance des peintres Thierry Vernet et Floristella Stephani.
Rencontre à la Galerie Bernier, le critique Yvon Taillandier.

1961
Épouse Annie Jalat, jeune Ouessantine, rencontrée sur l’île en 1960.

 

1962-63
Séjours en Tunisie.
Depuis, habite l’Ile d’Ouessant, où il se lie d’amitié au cordonnier-peintre Frédéric Chigaden (1928-1981) et fait la connaissance de Nicolas Vaillant, poète et peintre.
Voyages au Maroc, en Espagne, en Italie, en Belgique et Hollande, à Corfou, dans le midi de la France, en Alsace, etc…

1966
Rencontre le peintre Louis Fernandez qui lui fait connaître Bruno Bassano.

1966-67-68-69
Expositions à Paris, Galerie Bassano.

1969
En mai, John D. Skilton et son ami Ernest Hillman font construire, dans leur propriété de Green Field Hill à Fairfield (Connecticut), une galerie pour présenter leur collection de tableaux de J. Fournier, acquise au fil des expositions.

1970
Découvre l’œuvre de Giorgio Morandi (1890-1964).
Proposé pour le Prix de la Critique.

1972
Exposition à Florence, Galerie Vaccarino.

1972-73
Réside à nouveau trois mois en Inde; débarque à Bombay et séjourne à Calcutta.

1973
Exposition à Paris, Galerie Bassano.
Rencontre le peintre Pierre Christin.
1974
Découvre Venise.
Achat par l’État de la peinture Figure indienne.

1973-79
Période d’évolution, sans exposer.
Fait la connaissance des peintres Jacques Laurens, Françoise Nasse-Laurens et d’Yves-Marie Péron qui vivent l’été sur l’île de Keller, au nord d’Ouessant.

1979
Exposition à Paris, Galerie de Nevers.

1981
Exposition à Brest, Galerie Saluden ;
Fait la connaissance de René Le Bihan, conservateur du musée.

1982
Exposition à Paris, Galerie La Tempera.

1984
Achat de la peinture Voiliers, vent d’Est par le Fonds régional d’Art Contemporain de Bretagne.

1986
Fait la connaissance du peintre Anne Boivineau.

1987
Exposition à la Galerie Plexus, Chexbres (Suisse), où l’accueillent Richard et Barbara Aeschlimann.

1989
Exposition à la Galerie Plexus.

Expositions personnelles

1946 : Quimper, Galerie Saluden, 1er et 15 juin-peintures et dessins.

1954 : New York contemporary arts gallery, 1er-20 novembre
1955 : Westport, Connecticut (USA), Leonid Kipnis Gallery, 26 février-Il mars

1959: Paris VIII, Galerie Bernier, 6-27 mars Peintures d’Inde et d’Espagne (1952-1959) ; préf. Yvon Taillandier

1961 :Paris VI, Galerie Bernier, 16 novembre-9 décembre Peintures, aquarelles; avant propos de l’auteur

1965: Brest, Galerie Saluden

1966: Paris VI, Galerie Bassano, 12 octobre-10 novembre – Peintures récentes ; préf. Bruno Bassano

1967: Paris VI, Galerie Bassano, 4 octobre-5 novembre – Peintures, dessins ; préf. Bruno Bassano

1968: Paris VI, Galerie Bassano, 8 octobre-7 novembre – Peintures récentes

1969: Paris VI, Galerie Bassano, 8 octobre-6 novembre – Œuvres récentes

1972 : Florence, Galerie Vaccarino il Vaglio, 3-18 juin- 34 toiles

1973 : Paris VI, Galerie Bassano, 11 octobre-10 novembre – Inde, peintures; préf. Nirode Mazumdar

1979: Paris VI, Galerie de Nevers, 9 janvier-10 février – préf. Jean Bouret
1981: Brest, Galerie Saluden, 11 mars-8 avrilPeintures récentes

1982 : Paris VIII, Galerie la Tempera, 10 mars-30 avril

1987: Chexbres (Suisse), Galèrie Plexus, 2 octobre-1«r novembre Peintures; préf.
Thierry Vernet

1989: Chexbres (Suisse), Galerie Plexus

 

 

Expositions de groupe

1943 :Paris, Palais de Tokyo, Salon du Dessin, salle 5, été

1962: Paris VIII, Galerie André Weil, Dix jeunes peintres

1967 :Paris VI~, Galerie Bassano, Vingt-quatre peintres, 13 juin-10 juillet
1969:Pont-l’abbé, Galerie de tapisseries Le Minor, exposition de panneaux brodés modernes

1970:Paris VI, Galerie Saint Placide, Prix de la Critique 1970, 25 septembre-3 octobre (18 peintres sélectionnés par onze critiques d’art)
1971: Kiel, Warleberger Hof, Peintres de Bretagne, 13 juillet-1er août (exposition organisée par le Palais des Arts et de la Culture de Brest)
1979: Brest, Palais des Arts et de la Culture, Biennale d’art contemporain, mars Pont-Aven, Galerie de l’Hôtel de Ville, en compagnie de Jean Bouvier et Pierre Gilles, juillet

1988: Ouessant, Salle du camp, Ouessant et les peintres, été

De plus, le peintre a présenté ses œuvres de façon irrégulière à Paris, au Salon du Dessin, au Salon des Indépendants, au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts, au Salon d’Automne, au Salon de Mai.

 

Indications bibliographiques

1943:  » Colombier (Pierre du), « Le Salon du Dessin », Les Beaux-Arts, n° Ili, 10 aout 1943; p. 5

1946 :  » « L’exposition Jean Fournier à la Galerie Saluden », Le Télégramme, édit. Quimper

1954: – Le Clech (Grégoire), « Le peintre Jean Fournier, de Plougastel-Daoulas, à la «Contemporary Arts Gallery de New York », Les Cahiers de l’Iroise, octobre décembre 1954, n° 4;pp. 32-33

S.E, « About art and artists », New York Times, 6 novembre 1954


« Fournier at Contemporary », New York Herald Tribune, 13 novembre 1954


M.S., « Jean Fournier », Arts, New York, 15 novembre 1954

Victor Laks, « Exposition Jean Fournier », France Amérique, 21 novembre 1954


Le Clech (Grégoire), «Le peintre Jean Fournier, un jeune Breton de Plougastel-Daoulas à la Contemporary Arts Gallery de New York », Le Télégramme

-F.P., «Jean Fournier», Arts News, décembre 1954

1955 : FP. (François Péron), « Le peintre Jean Fournier est revenu des Indes via l’Amérique… », Ouest-France, 2 avril 1955 ; repr.

1959 : – « Exposition de peinture », Le Capital, 5 mars 1959

-Gros (G.J.), «Jean Fournier, Galerie Bernier », Carrefour, 18 mars 1959

-Le flâneur des deux rives (Maximilien Gauthier), « D’une rive à l’autre… Jean Fournier à la Galerie Bernier », Les Nouvelles Littéraires, 19 mars 1959 ; p. 7

1961 :

-R.C. (Raymond Cogniat), «Jean Fournier », Le Figaro, 21 mars 1959 ; p. 15

-Taillandier (Yvon), « Tableaux résolus en tons purs : Fournier », Connaissance des Arts, mars 1959; p. 31, repr.

-Barotte (René), « Jean Fournier à la Galerie Bernier », Paris Presse, 17 novembre 1961

Espiau (Marcel), « Dans la Galerie…Bassano… », Nouveaux Jours, 15 octobre 1967

Chabanon (Jean), « Jean Fournier », Le Peintre, 15 octobre 1967

Cutler (Carol), «Jean Fournier », International Herald Tribune, 17 octobre 1967

1968 : (Dalevèze Jean), « La boîte à couleurs… », Les Nouvelles Littéraires, 19 octobre 1967 ; p. 11

Dalevèze (Jean), « Jean Fournier », Aux Écoutes du Monde, 25 octobre 1967

Le Goaziou (A.), «Jean Fournier, d’Ouessant, expose 32 toiles à Paris », Ouest-France, édit. Brest, 25 octobre 1967 ; p. 12

« De plus près… Jean Fournier », La Bretagne à Paris, 27 octobre 1967

«Jean Fournier », Signatures, octobre 1967 ; repr.

Barret (R.), «Jean Fournier », La Quotidienne, octobre 1967

d’Arthez, «Jean Fournier (Galerie Bassano) », Le Génie Médical, octobre 1967

Péron (François), « J’ai vu… Jean Fournier à la recherche du soleil », Ouest-France, édit. Brest, 10 janvier 1968 ; p. 9, repr.

J.O. (Jean Ollivier), « Expositions », Le Télégramme, édit. Brest, 11 octobre 1968 ; p. 8

Barret (R.), «Jean Fournier», La Quotidienne, 11 octobre 1968

Weber (André), Juvénal, 11 octobre 1968

Charmet (Raymond), « Jean Fournier », Le Nouveau Journal, 12 octobre 1968

J.W.(Jeanine Warnod), «Quelques expositions… Jean Fournier », Le Figaro, 16 octobre 1968; p. 15

J.D. (Jean Dalevèze), « Le souffle d’air frais » Les Nouvelles Littéraires, 17 octobre 1968; p. 9

Weber (André), Juvenal, 18 octobre 1968

Le Quintrec (Charles), « Quimpérois et Ouessantin, Jean Fournier expose à Paris », Ouest-France, édit. Finistère, 18 octobre 1968; p. 10, repr.

Dalevèze (Jean), « Jean Fournier », Aux Écoutes du Monde, 21 octobre 1968

Schouler (L.), « Jean Fournier », Carrefour, 23 octobre 1968

Hérault (Henri), «Jean Fournier », l’Amateur d’An, 24 octobre 1968

Dittière (Monique), «J. Fournier », l’Aurore, 29 octobre 1968

Cutler (Carol), «Jean Fournier », International Herald Tribune, 29 octobre 1968

Chabanon (Jean), « Jean Fournier », Le Peintre, 1er novembre 1968

Espiau (Marcel), Nouveaux Jours, 1er novembre 1968

« Avec les artistes bretons… » La Bretagne à Paris, 8 novembre 1968 ; p. 2

1969 :

Chabanon (Jean), « Jean Fournier (Galerie Bassano) », Le Peintre, 15 octobre 1969

«Jean Fournier expose à Paris », Le Télégramme, édit. Brest, 16 octobre 1969 ; p. 10

R.C. (Raymond Charmet), «Jean Fournier », Le Nouveau Journal, 18 octobre 1969

Schouler (L.), « Jean Fournier », Carrefour, 22 octobre 1969

Marzin (Jacques), «Jean Fournier », l’Amateur d’An, 23 octobre 1969

J.D. (Jean Dalevèze), « Le midi du bonheur », Les Nouvelles Littéraires, 23 octobre 1969; p. 10

d’Arthez, «Jean Fournier (Galerie Bassano) », Le Génie Médical, octobre 1969

Dittière (Monique), «Jean Fournier », l’Aurore, 5 novembre 1969

1970: « Peintres de Bretagne… Après avoir parcouru le monde, le peintre Jean Fournier a jeté l’ancre à Ouessant », Le Télégramme, édit. Brest

1971: Dalldorf (Horst), « Bilder aus der Bretagne », Kieler Nachrichten, 13 juillet 1971

« Die Heutige Kunst der Westlichen Bretagne », Kieler Express, n° 28, 15 juillet 1971 ; repr.

1972 : – « Jean Fournier », La Nazione, 12 juin 1972

-« Fournier alla Vaccarino », Il Giornale d’Italia, 19 juin 1972; repr.

-J.O. (Jean Ollivier), « Première exposition.., en Italie », Le Télégramme, édit. Brest, 4 juin 1972 ; p. 8

1973:-«Jean Fournier (Galerie Bassano)», Carrefour, 25 octobre 1973

-Dittière (Monique), « Pour Fournier… », Les Nouvelles Littéraires, 5-11 novembre 1973 ; p.18

-« Jean Fournier », Nouveaux jours, 15 novembre 1973

– « Jean Fournier », l’Aurore, novembre 1973

-« Jean Fournier (Galerie Bassano) », Le Peintre, novembre 1973

-« Jean Fournier », l’Amateur d’Art, novembre 1973

1979 :

-Dunoyer (Jean-Marie), « Les routes montantes », Le Monde, 14-15 janvier 1979 ; p. 16

André Guégan, « Le silence de Fournier », La Bretagne à Paris, n° 1675, 26 janvier 1979; p. 2

-J.W. (Jeanine Warnod), « Fournier : paysages irréels », Le Figaro, 26 janvier 1979; p. 26

-Le Goaziou (Alain), « Jean Fournier, un peintre qui invite au voyage du rêve », Ouest-France; édit. Finistère, 6 février

1979 ; p. 8

1981:-« Jean Fournier à la Galerie Saluden », Ouest-France, édit. Brest, 16 mars 1981;

repr.

1987:Le Bihan (René), Brest-Magazine, n° 29, avril 1987; p. 19, repr.

M.S. (Mireille Schnorf), « Mirages à fleur de toiles », Vevey Riviera, n° 232, 6 octobre

1987; p. 12

-Schaefer (Patrick), « La palette subtile de Jean Fournier », Gazette de Lausanne, 9 octobre 1987; p. 24

-Mancelle (Anne), « Un homme d’Ouessant », l’Est Vaudois, 9 octobre
1987; repr.

1989: Mireille Schnorf, « Ce qui palpite derrière l’air », Vevey Riviera, 7 octobre 1989.